','

première formation piscine de Marion instructeur de plongée à Nusa Penida

Devenir instructeur de plongée à Nusa Penida

Marion fait partie des dernières recrues du centre de plongée Warnakali. Mais son histoire avec nous remonte à bien longtemps. Elle nous raconte comment elle s’est remise à la plongée sous-marine à Bali. Et aussi comment elle a réalisé son rêve de devenir instructeur de plongée à Nusa Penida

La révélation

Après avoir quitter mon job en banque, je suis arrivée à Nusa Penida en Janvier 2018 pour 15 jours de vacances. J’étais une plongeuse niveau 2 mais je n’avais pas mis la tête sous l’eau depuis plus de 10 ans. C’est par un hasard troublant que je me retrouve un matin sur le bateau de Warnakali accompagnée de Yann et son équipe.

Mais dès mes premières bulles j’ai retrouvé cette sensation, cette addiction : la plongée et moi, c’est une évidence.

Mon Divemaster training

De retour en France, ces moments magiques sous l’eau prennent place dans tous mes rêves. Je refuse l’idée que la plongée me quitte une deuxième fois. Alors, après beaucoup d’échanges avec Yann, c’est sans trop me poser de questions que je décide de prendre 4 mois pour passer mon Divemaster. Cela me donnera ainsi du temps pour plonger et découvrir le milieu professionnel, sans précipitation.

Quatre mois épiques, un parcours semé d’embuches, mais surtout des moments de partage et des plongées merveilleuses sur les sites de Nusa Penida qui me font déjà penser à la suite.

Je décide de devenir instructeur de plongée

Janvier 2019, un an après mon premier voyage, je suis diplômée Divemaster PADI ! Retour en France, à peine arrivée je me renseigne sur l’IDC PADI, je regarde les vols, je ne peux pas partir tout de suite, mais je sais au fond de moi que le projet est très loin d’être terminé.

L’avenir se dessine au mois d’Août 2019 où je prends réellement la décision de passer l’IDC. L’idée me traverse alors l’esprit de peut-être partir découvrir une autre destination pour cette aventure mais je suis vite rattrapée par mon coeur de plongeuse qui me guide vers le centre de plongée qui m’a permit de remettre la tête sous l’eau et d’en arriver là.

Lorsque j’appelle Yann pour lui faire par de ma décision, il me propose tout de suite de m’accueillir à Warnakali pour les quelques jours précédent mon IDC afin de remettre la tête sous l’eau et de se préparer. Et peut être plus sait-on jamais…

Marion en plongée à Nusa Penida

Marion en plongée à Nusa penida

La préparation à l’IDC

J’arrive début Octobre 2019 à Nusa Penida. L’IDC commence le 15. Les retrouvailles sont merveilleuses, l’équipe m’accueille à bras ouvert et je vois la fierté dans leur regard « notre petite Divemaster va devenir instructeur de plongée !». C’est tout Warnakali, chaleur et bonne humeur, quand on rentre dans la famille on n’en sort pas ! Je ne regrette vraiment pas ma décision d’être revenue là où j’ai fais mes premières armes.

Premier jour en fun dive, histoire de retrouver mes sensations, et lesquelles !!!! Mes sites de plongée préférés : Batu Bolong en premier et Gamat Bay en deuxième, une journée comme on les adorent!

Deuxième jour, aller  ! On a un IDC à préparer quand même ! Je rencontre Jean Philippe qui vient de terminer son Divemaster et qui veut lui aussi devenir instructeur de plongée.  Journées rythmées entre fous rires et partage d’expériences de plongée, le courant passe tout de suite.

Le programme pour se préparer à devenir instructeur de plongée

Yann nous a concocté un sacré programme. Skills circuit en piscine pour se rafraîchir la mémoire, un point sur l’équipement et surtout la théorie. Nos questions fusent et il y répond toujours avec plaisir un sourire en coin l’air de dire «  je sais que vous allez y arriver, vous êtes mes petits ».

Déjà 5 jours passés, j’ai repris mes réflexes de Divemaster, j’adore ce moment sur le bateau où on monte l’équipement, des sourires dès le matin et l’échange avec les plongeurs bien curieux de savoir quel programme nous attend pour notre formation d’instructeur de plongée.

En attendant on les emmène plonger, on suit les instructeurs en titre, et on reste focalisés sur leur moindre geste. On écoute les briefings et les debriefings avec attention, car ça sera bientôt c’est notre tour. L’équipe est aux petits soins avec nous et toujours là en cas de question. L’ambiance est bonne mais le stress monte de plus en plus.

La formation IDC

Le matin du 15, départ pour Sanur où notre formation IDC se déroulera. On prend le bateau comme des écoliers tremblant le jour de la rentrée scolaire. Yann notre mentor est avec nous, il sera présent pendant toute la durée de la formation puisqu’il passe en même temps son IDC staff ! Rassurant de le savoir près de nous. Mais Jean Philippe et moi, on a intérêt à assurer

3 novembre, IDC en poche! Une réussite pour nous 3 que nous fêtons dignement! 

Premiers pas comme instructeur de plongée

Le retour à Penida, une fois diplômée est encore plus fort!

Après les félicitations usuelles, c’est l’heure de se lancer. J’accompagne Yann sur notre premier Open Water en duo. Me voilà donc au petit déjeuner, tremblante avec mes ardoises dans les mains en me demandant si je vais pouvoir appliquer toutes ces connaissances acquises dans un exercice réel. Yann me rassure, il sera là en cas de doute et m’assure que nous allons former un super Open Water.

Ma première formation en piscine

La partie de formation en piscine se déroule parfaitement, nous alternons les démonstrations, je me détends. J’échange beaucoup avec mon élève et j’ai cette sensation incroyable de transmettre et de développer ma pédagogie. Fin de la journée piscine, le débriefing est très positif. Yann est vraiment content de mon travail et me donne quelques conseils clés pour être encore plus efficace. Le lendemain matin il m’annonce alors que c’est moi qui dirigerai les plongées en mer !

première formation piscine de Marion instructeur de plongée à Nusa Penida

Première formation en piscine

Et ma première formation en mer !

Je suis tellement fière, mais je lui explique mes craintes. Il me rassure encore une fois en me disant que j’ai toutes les compétences nécessaires pour y arriver, que la préparation en piscine était parfaite et qu’il sera là pour m’assister bien sur. Je prends le temps et je m’applique sur mes briefing, mon élève écoute attentivement et réalise avec aisance les exercices demandés. Je prends alors vraiment conscience que notre travail de la veille en piscine à été essentiel et bénéfique.

Les quatre plongées en mer se déroulent merveilleusement bien. A la fin de sa formation, notre élève est diplômé, un plongeur heureux de plus dans la grande famille PADI, prêt à explorer les océans. Nous avons été un duo de choc ! Yann a su trouver le parfait équilibre pour que je me lance tout en m’épaulant.

J’adore mon nouveau job !

Je suis une jeune instructrice PADI, et pour la première fois je m’imprègne de ce statut tout neuf avec un léger sentiment de fierté il faut l’avouer ! J’adore déjà mon nouveau job mais j’ai surtout hâte de la suite du programme.

Marion instructeur de plongée à Nusa Penida et ses premiers élèves

Marion avec Lander et ses premiers élèves

L’aboutissement

Le mois de novembre est assez intense, Yann me fait confiance en me laissant beaucoup de libertés. J’ai même l’opportunité de le suivre et de l’assister dans les étapes de la formation de Florian, notre Divemaster Training. C’est vraiment enrichissant en tant que jeune diplômée de pouvoir se retrouver dans cette situation de formation d’un niveau professionnel.

En parallèle, je travaille aussi aux côtés de Lander, un divemaster avec qui je développe une belle complicité et qui m’accompagne parfaitement. C’est rassurant et agréable de travailler avec une équipe pareille, sans oublier l’ambiance de folie tous les jours sur le bateau. J’aime de plus en plus transmettre ma passion et cela se ressent sur mes élèves, tout sourire à la fin de leur plongées.

Un mois riche en émotion et en apprentissage pour moi.

Je me laisse surprendre par ce bilan : 6 baptêmes de plongée, 5 Open Water dont l’un d’eux décide même de me faire confiance pour sa formation Advanced Open Water. Et en prime le renouvellement de l’EFR de Lander, sans compter les plongeurs loisirs que nous avons guidés. Quel joli début d’expérience pour une toute jeune instructrice de plongée !

Yann est toujours là pour m’aider à progresser à l’aide de ses conseils avisés. Du début à la fin il ne m’a pas lâché et m’a prouvé que je n’étais plus son élève mais bel et bien une jeune instructrice avec beaucoup de potentiel et un bel avenir devant elle. Je remercie mille fois Yann et toute l’équipe de Warnakali pour m’avoir permis d’aller jusqu’au bout de mon rêve et de m’avoir fait confiance pour mes premiers pas.

C’est avec une confiance en moi accrue mais aussi beaucoup de projets d’évolution dans la plongée professionnelle que je termine ce mois de Novembre.

Je me réjouis tous les jours d’avoir eu le courage de troquer le milieu bancaire pour le milieu sous marin !